samedi 22 juillet 2017

Chine : Découverte d'un peuple " géant " du néolithique

Chine : Découverte d'un peuple " géant " du néolithique


Chine tombe mini


Des archéologues chinois ont découvert les restes squelettiques d'un groupe de personnes exceptionnellement grandes qui vivaient dans la province chinoise du Shandong il y a environ 5 000 ans. Avec des hauteurs de plus de six pieds (1 mètre 83 en moyenne, plus de 1 m 90 pour un exemplaire), ces humains du néolithique étaient de véritables géants pour leurs voisins de l'époque.

Comme indiqué dans Xinhua , une fouille archéologique dans le village de Jiaojia, dans le district de Zhangqiu, près de la ville de Jinan, a déterré 104 maisons, 205 tombes et 20 fosses sacrificielles. De la céramique et divers articles de jade ont également été découverts. Le site néolithique tardif remonte à un moment où la vallée de la rivière Jaune était habitée par la culture Longshan, également connue sous le nom de Black Pottery Culture, qui a prospéré dans la région d'environ 3000 à 1900 avant JC. La fouille archéologique, qui a débuté l'année dernière, est dirigée par l'Université du Shandong.

De manière significative, une analyse des restes squelettiques trouvés sur ce site suggère que cet ancien peuple était très grand en taille - avec de nombreuses personnes mesurant 1 m 80 et plus. Bien que le document n'indique pas combien de corps ont été analysés ou leur répartition par sexe, l'individu le plus élevé, un mâle, a été mesuré à 1 m 92. Pour leurs contemporains voisins, les gens de Longshan sont apparus comme de véritables géants. (Les hommes typiques du néolithique mesurant environ 1 m 65 et les femmes autour de 1 m 50, selon une étude). YH : on remarque tout de même que toutes les études et découvertes archéologiques (y compris cette étude) appuient sur le fait que les hommes encore plus anciens du paléolithique (+16000 ans) étaient en moyenne plus grands (1 m 79 en moyenne) et que l'homme moderne a diminué considérablement de taille jusqu'au 19ème siècle où il a augmenté en taille à nouveau...


Six de ces tombes sont les plus grandes en taille et contiennent également les restes des hommes les plus grands dans le cimetière. Les archéologues croient que ce sont des hommes de haut rang et ont donc eu accès à la meilleure alimentation, d'où leurs hauteurs impressionnantes. Il existe également des preuves d'un dégât délibéré causé aux crânes, aux os des jambes, à la poterie et aux objets de jade dans les six tombes. Ils ont probablement été infligés peu de temps après l'inhumation et peuvent être le résultat d'un conflit entre des factions à haut statut, une prise de décision politique sous forme de profanation des tombes pour la succession....



Chine tombe1

L'une des 6 tombes des probables dirigeants (Image: Université du Shandong)



Leur hauteur inhabituelle était probablement la conséquence de la génétique et de l'environnement. En fait, la hauteur reste une caractéristique déterminante des personnes vivant dans la province aujourd'hui. En 2015, la taille moyenne des hommes de la province de Shandong, âgés de 18 ans était de 1 m 75, soit 3 centimètres de plus que la moyenne nationale.



Chine poteries jade



Des articles de poterie et de jade ont été trouvés sur le site. (Image: Université du Shandong)



Mais pour les gens de Longshan, l'environnement aurait pu jouer un rôle tout aussi important. Comme l'explique l'archéologue principal Fang Hui, cette civilisation néolithique tardive s'est engagée dans l'agriculture, de sorte que les villageois ont eu accès à un éventail diversifié d'aliments nutritifs. Le millet était une récolte majeure à l'époque, et les porcs étaient un élevage important. Ce régime régulier, dit Hui, a eu un effet sur leurs proportions physiques, y compris la taille. Fait intéressant, les hommes les plus grands de Longshan ont été retrouvés dans des tombeaux, que les archéologues du Shandong attribuaient à un statut social plus élevé et à l'accès à une meilleure alimentation.



Chine tombe

(Image: Université du Shandong)



Comme on l'a noté, la plupart des humains préhistoriques étaient petits par rapport aux personnes de Longshan, ayant moins d'accès à une alimentation équilibrée, un flux régulier d'aliments nutritifs et vivant peut-être dans des conditions environnementales difficiles. Les Mayas de l'Amérique centrale, par exemple, étaient parmi les plus petits des humains préhistoriques, avec une taille masculine moyenne de 1 m 58 et une hauteur féminine moyenne de 1 m 46.

Mais la hauteur peut apparaître comme un trait génétique avantageux chez certaines populations bien avant l'ère néolithique et le peuple Longshan. Une étude récente de l'Université de Masaryk a proposé que les gènes de la taille sont apparus parmi la culture Gravettien - une bande de chasseurs-cueilleurs qui vivaient dans le sud de l'Italie il y a environ 50 000 à 10 000 ans. Ces Européens du Paléolithique supérieur, dont les plus grands avaient 1 m 80, étaient des chasseurs de mammouths, ce qui peut avoir eu quelque chose à voir avec leur taille.

" Je soupçonne que cette spécialisation de grande chasse associée à un excès de protéines de haute qualité et à une faible densité de population a créé des conditions environnementales conduisant à la sélection d'hommes exceptionnellement grands ", a déclaré l'auteur principal de l'étude, Pavel Grasgruber, dans une interview avec Seeker .

Cela peut expliquer pourquoi les Européens issus des Alpes Dinariques (Albanais et Slaves Sud en particulier) qui sont génétiquement liés aux Gravettiens sont si grands aujourd'hui. Mais la taille n'est pas exclusive aux Européens; D'autres humains exceptionnellement grands incluent le peuple tibétain des Khampas et le peuple nilotique du Soudan.

Déterminer pourquoi certains groupes de personnes sont plus petits ou plus grands que d'autres, c'est une science inexacte due à autant de variables...



Graveyard giants

(Image: Université du Shandong)



Jusqu'à présent, ils n'ont déblayé que la surface de ce site exceptionnel et des fouilles sont en cours. La grandeur du site de Jiaojia a été agrandie d'un montant initial de 240 000 mètres carrés à 1 km². À l'heure actuelle, seulement 2 000 mètres carrés ont été fouillés.

"Une étude plus approfondie et une excavation du site sont d'une grande valeur pour notre compréhension de l'origine de la culture dans l'est de la Chine", a déclaré Zhou Xiaobo, chef adjoint du bureau provincial du patrimoine culturel de Shandong.



Sources : Xinhua , www.thehistoryblog.com/archives/47936 , IBTimes



Yves Herbo et Traductions, Sciences et Fictions et Histoireshttp://herboyves.blogspot.com/, 22-07-2017








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ne pas hésiter à commenter, donner votre avis, faire part de votre propre expérience...