jeudi 27 juillet 2017

Prophètes : Grande Pyramide et prophéties

Prophètes : Grande Pyramide et prophéties


Gertrude bell entre winston churchill et laurence d arabie mini


Suite de la série d'articles "Prophètes" :



C'est assez étonnant mais de grands scientifiques comme de simples chercheurs curieux se sont pareillement posés au cours du temps la même question : Un lien existerait-il entre les dimensions de la Grande Pyramide de Kheops et différentes prophéties connues de longues dates ?

C'est pour cette unique raison qu'en 1864, le professeur et astronome de la Cour écossais Piazzi Smyth passa quatre mois à Gizeh, en Egypte, à calculer les dimensions mathématiques de la pyramide afin de pouvoir les comparer par la suite à une liste de datations prophétiques... Il publia d'ailleurs ses travaux dans " Our inheritance in the great pyramid ", qui devenait aussi la base de la pyramidologie, jusqu'en 1928...

La plus surprenante observation du pro­fesseur Smyth à l'époque fut le rapport précis (1/2 n) existant entre la hauteur de la pyramide et la circonférence dans laquelle s'inscrit sa base. Il en conclut que la fameuse « coudée sa­crée », mesure utilisée par les bâtisseurs du gigantesque édifice, était de la même longueur (0,525 m) que celle utilisée par Moïse pour bâtir le tabernacle. Cette hypothèse révèlait au monde du 19ème siècle très influencé par la Franc-Maçonnerie la richesse des significations ésotériques de la pyramide, et plus particulièrement ses dimensions. Dans son ouvrage, le réputé professeur démontrait, entre autres, que la grande pyramide était un repère géodésique, une horloge astronomique et une sorte de bibliothèque des connaissances de l'époque antique. Connaissances très avancées qui ne peuvent être déchiffrées qu'à l'aide de l'introduction de deux unités de mesure arbitraires, le pouce pyramidal valant 1,001 pouce anglais et la coudée sacrée (différente de la coudée royale égyptienne) valant 25,025 pouces anglais, toutes deux créées par l'astronome à cette occasion... Mais le tout basé sur des mesures assez approximatives, qui seront affinées dans le temps jusqu'à nos jours par divers auteurs et chercheurs...


Egypte 002

Gizeh au début du 20ème siècle


C'est alors que Robert Menzies et ses disciples (dont Morton Edgar), poussant plus loin la curiosité, échafaudèrent une théorie prêtant à la grande pyramide de Kheops une signification beaucoup plus profonde. Les tunnels furent mesurés au centimètre près, et les chiffres obtenus convertis en années, puis mis en relation avec la chronologie biblique. L'entrée extérieure de la pyramide fut considérée comme représentant la Créa­tion (en 4004 av. J.-C.) et la chute d'Adam, l'entrée du tunnel en pente vers le bas le Déluge, et son intersection avec le tunnel en pente vers le haut l'Exode d'Egypte, en 1615 av. J.-C. L'endroit où le tunnel en pente vers le haut s'élargit à l'intérieur de la grande galerie représenterait la naissance du Christ, tandis que le seuil de l'entrée symboliserait sa vie et sa crucifixion, en l'an 33...



Gertrude bell entre winston churchill et laurence d arabie

Gertrude Bell entre Winston Churchill et Laurence d’Arabie (1921)



Les interprétations de ces croyants de l'époque victorienne reflétaient bien leur foi en un progrès par le christia­nisme. C'est ainsi que la grande galerie signifiait, pour eux, le progrès ascendant du christianisme après l'an 2000 ou la « Distribution de l'Évangile de Grâce », et que la chambre du roi marquait « l'ac­cession par le salut à la félicité céleste ». L'entrée de la chambre du roi et son an­tichambre nous intéressent particulièrement, car elles sont censées correspondre à la période historique dans laquelle nous entrons actuellement au 21ème siècle...




Extrait d'une vidéo de 1984 sur la théorie des dimensions de la pyramide en lien avec la bible ou des datations prophétiques (pyramidologie). L'auteur de l'article et du site ne cautionne ni ne croit en aucune théorie particulière, ceci est seulement à titre informatif et non incitatif.



Selon Morton Edgar, un des disciples de Menzies qui a fait un nombre considérable de photographies prises dans la Grande Pyramide en 1910, avec aussi des mesures assez précises, l'âge millénariste de la féli­cité devait se produire vers 1874. Il parvenait à ce chiffre en prenant comme date de la Création l'an 4128 av. J.-C. Si l'on admet qu'il situait cette date 124 ans trop tôt, et si on lui préfère celle retenue par l'archevêque Ussher (4004 av. J.-C.), l'ère millénariste révélée par la grande pyramide commencerait en 1998. Edgar avança également une date pour la fin de cet âge et pour l'épreuve finale de l'hu­manité : l'an 2914 apr. J.-C.



John edgar

Morton Edgar a photographié son frère John en train de mesurer un petit passage vers une chambre de la Grande pyramide (1910)



David Davidson, coauteur de La Grande Pyramide : son message divin en 1924, identifia le passage bas entre l'antichambre et la chambre du roi comme représentant la période de 1928 à 1936, et, en un sens, l'étroitesse de ce passage symbolise bien la période difficile qui suivit le krach de Wall Street de 1929 ! Il affirme aussi que la Grande Pyramide, entre autres lois éternelles, renferme les principes de la loi de la gravitation.



Egypte 001

Le Sphinx, encore partiellement enterré au 19ème siècle et montrant encore un trou au sommet...



Max Toth dans son livre Le pouvoir de la pyramide paru en 1974 mit l'accent sur la date de juillet 1992, associée à l'extrémité du passage et au début de ce qu'il appelait « la fin du temps ». Prédisant qu'à partir de 1995 se produiraient des éruptions volcaniques et de très violents orages, il affirmait, à la suite de Joachim de Flore, qu'un Royaume de l'Esprit émergerait après une période de tribulations de­vant s'achever, en l'an 2025, par l'effon­drement de la civilisation. Le Messie était censé devoir paraître aux cieux en l'an 2034 et prendre, 6 ans plus tard, une apparence humaine pour vivre sur terre pendant 76 ans...



1911 bible students convention souvenir report

Les théories de datations bibliques reportées sur un plan de la pyramide, on y voit les conduits d'aération (1911)



Flinders Pétrie, après avoir réexa­miné la pyramide et corrigé les erreurs de mesure de Smyth, rejeta la prétendue corrélation établie entre l'Histoire humaine et les différents passages du monument. Il démontra même que la date significative aurait dû être août 1882 ! Cela n'empêcha pas un certain colonel J. Garnier de se lancer à son tour dans l'interprétation des mesures de l'entrée extérieure de l'antichambre de la chambre du roi, et de proposer l'an 1913 comme nouvelle date !



Edgar 1910

Edgar Morton à côté d'un revêtement original de la Grande Pyramide (1910)



Cette obstination à vouloir que le se­cond avènement du Christ ait lieu de leur vivant conduisit ces millénaristes victo­riens à modifier les règles et analogies admises jusque là. Celle du « un pouce pour une année » donna une intéressante série de dates. Ainsi, après l'entrée, asso­ciée à l'an 1913, 51,95 pouces nous mè­nent, à travers l'ouverture et dans l'anti­chambre, à 1964, qui est la fin de la ségrégation aux USA... L'autre côté de l'antichambre est atteint en 116,26 pouces, soit l'an 2082. On pénètre alors dans un autre passage bas, qui nous mène de 2082 à 2182. L'entrée de la chambre du roi représente l'an 2182, tandis que le mur qui en marque la fin nous transporte en l'an 2388... L'avenir tranchera sur les événements éventuels de ces dates !



Marks1

L'une des découvertes de Ru­dolf Gantenbrink en 1993, au bout d'un des "conduits d'aération"...



En 1993, un chercheur allemand, Ru­dolf Gantenbrink, fit la découverte d'une nouvelle chambre dans la grande pyramide. Utilisant un dispo­sitif télécommandé, l'un des premiers petits robots, il sonda l'extré­mité d'un conduit d'air en pente, long de 65 mètres et d'à peine 20 centi­mètres de largeur et de hauteur. A l'extrémité de ce passage se trouve une minuscule porte de pierre (en albâtre ou calcaire jaune) comportant des rai­nures permettant, peut-être, de la faire glisser vers le haut. Un peu de fine poussière noire suggère la présence de matière organique. Derrière la porte se trouve une vaste chambre dont les dimensions sont suffisantes pour que l'air puisse y circuler librement.

Le contenu de cette chambre est certainement intact, car les pilleurs de tombes n'ont pu y avoir accès, étant donné l'étroitesse du passage qui y mène. La chambre est située au cœur de la masse de pierre constituant la pyramide, à environ 21,50 m du sol de la chambre du roi et à 25 mètres de la paroi extérieure du monument. Elle est, semble-t-il, dans l'alignement de Sirius, cette étoile mystérieuse appelée aussi Grand Chien et qui était asso­ciée à la déesse Isis. Et, hasard ou pas, la distance séparant verticalement la chambre de la reine de la chambre du roi est de... 21,50 m exactement.






 « En ce jour-là, il y aura un autel [élevé] à l’Éternel au milieu du pays d’Égypte et, à la frontière même, un monument [dédié] à l’Éternel ; et ce sera un signe [ un symbole ] et un témoignage à l’Éternel des armées dans le pays d'Égypte » — Ésaïe 19 : 19, 20 (Ancien Testament).






https://archive.org/details/TheWatchtowerSocietyAndJohnAndMortonEdgar

http://pyramide.bible.free.fr/brochure_gp_1.htm

http://mystere-et-insolite.lo.gs/la-grande-pyramide-ses-pouvoirs-a47312133





















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ne pas hésiter à commenter, donner votre avis, faire part de votre propre expérience...