mercredi 11 juillet 2012

La mission britannique Atlantis découvre un monde englouti

La mission britannique Atlantis découvre un monde englouti

doggerland1.jpg


Un monde caché sous l'eau, avalé par la Mer du Nord, a été découvert par des plongeurs qui travaillent avec les équipes scientifiques de l'Université de St Andrews.

Doggerland, une vaste zone de terre sèche qui s'étendait de l'Ecosse au Danemark a été lentement submergée par l'eau entre 18.000 et 5.500 avant J.C. Les plongeurs de compagnies pétrolières ont trouvé des restes d'un «monde noyé» avec une population de plusieurs dizaines de milliers de personnes qui pourrait bien avoir été le «cœur réel» de l'Europe.

Une équipe de climatologues, archéologues et les géophysiciens ont cartographié la zone à l'aide de nouvelles données provenant des compagnies pétrolières et a révélé l'ampleur des terres parcourues par des troupeaux de mammouths.

doggerland.jpg

Les recherches suggèrent que les populations de ces terres submergées auraient pu être des dizaines de milliers de personnes, vivant dans une zone qui s'étendait de l'Ecosse du Nord à travers le Danemark et jusqu'en bas de la Manche et des îles Anglo-Normandes.

La zone était autrefois le «cœur réel» de l'Europe et a été frappée par "un tsunami dévastateur", affirment les chercheurs. La vague faisait partie d'un processus plus large qui a submergé les zones de basses altitudes au cours de milliers d'années.

«Le nom a été inventé pour la Dogger Bank (une ancienne île engloutie au large de l'Irlande), mais il s'applique aussi à plusieurs périodes où la mer du Nord était une terre", dit Richard Bates de l'Université de St Andrews. « Il y a près de 20.000 ans, il y avait un « maximum » - même si une partie de cette zone aurait été recouverte de glace. Lorsque la glace a fondu, plus de terres ont été révélées -, mais le niveau de la mer a également augmenté après. (YH en combien de temps la mer a-t-elle monté pour submerger les terres libérées par les glaces ?, on ne sait pas, mais quelques dizaines d'années suffisent pour que nature et hommes s'installent...).
scans-riviere-submergee.jpg
Scan rivière submergée

« Grâce à un grand nombre de nouvelles données provenant de sociétés pétrolières et gazières, nous sommes en mesure de donner une forme au paysage - et donner un sens aux mammouths trouvés en-bas, et aux rennes. Nous sommes en mesure de comprendre les types de personnes qui étaient là.

« Les gens semblent penser que les changements du niveau des mers sont une chose nouvelle - mais c'est un cycle de l'histoire terrestre qui s'est passé de nombreuses fois."

Organisé par le Dr Richard Bates du Département de Sciences de la Terre à St Andrews, l'exposition Paysages Engloutis révèle la dernière histoire humaine après Doggerland, une zone aujourd'hui submergée de la mer du Nord qui était autrefois plus grande que de nombreux pays européens modernes...
« Nous avons spéculé pendant des années sur l'existence de la terre perdue à partir d'os de dragage trouvés par les pêcheurs partout dans la mer du Nord, mais c'est seulement depuis que je travaille avec des compagnies pétrolières dans ces dernières années que nous avons été en mesure de recréer ce à quoi cette terre perdue ressemblait.
« Lorsque les données ont au début été en cours de traitement, j'ai pensé qu'il était peu probable que ça nous donnerait une information utile, mais comme une plus grande surface a été découverte, elles ont révélé un paysage vaste et complexe.
« Nous avons été en mesure de modéliser ses flores et la faune, de dresser un tableau de l'ancien peuple qui y vivait et commencer à comprendre quelques-uns des événements dramatiques qui ont par la suite changé leur terre, y compris la mer montante et un tsunami dévastateur.
Le projet de recherche est une collaboration entre St Andrews et les universités d'Aberdeen, Birmingham, Dundee et au Pays de Galles Trinity St David.

doggerland2.jpg

En redécouvrant une terre à travers la recherche scientifique d'avant-garde, la recherche révèle l'histoire d'un passé dramatique mettant en vedette un changement climatique massif. L'exposition publique ramène à la vie des populations mésolithiques de Doggerland grâce à des artefacts découverts profondément dans le lit de la mer.
L'exposition, un résultat d'un laborieux travail de 15 ans sur le terrain autour des eaux troubles du Royaume-Uni, a été l'un des points forts de l'événement à Londres.
Un écran interactif examine le paysage perdu de Doggerland et inclus des objets de différentes époques représentées par l'exposition - à partir de morceaux de silex utilisés par les humains comme des outils pour les animaux qui ont également habité ces terres.
En utilisant une combinaison de la modélisation géophysique des données obtenues à partir des sociétés pétrolières et gazières et des preuves directes à partir de matériaux récupérés du fond marin, l'équipe de recherche a été en mesure de construire une reconstitution de la terre perdue.
Les résultats suggèrent une image d'une terre de collines et de vallées, des marais et des grands lacs, avec des grands fleuves déchirrant une côte tordue.
Comme la mer a augmenté, les collines seraient devenues un archipel isolé d'îles basses. En examinant le registre fossile - tels que les grains de pollen, de la microfaune et la macrofaune - les chercheurs peuvent dire quel genre de végétation a poussé dans Doggerland et quels animaux erraient là.
En utilisant cette information, ils ont réussi à construire un modèle sur la « capacité de charge » de la terre pour savoir à peu près combien d'êtres humains pourraient y avoir vécu.
L'équipe de recherche étudie actuellement plus de preuves du comportement humain, y compris les éventuels lieux de sépultures de l'homme, des intrigants menhirs et un charnier gigantesque.

excavation-sur-les-cotes.jpg

Dr Bates a ajouté: « Nous n'avons pas trouvé un « x marquant l'endroit » ou " Joe a créé ceci ", mais nous avons trouvé de nombreux objets caractéristiques submergés qui sont très difficiles à expliquer par des causes naturelles, telles que des monticules entourés de fossés et des souches d'arbres fossilisées sur le fond marin.

« Il reste en fait très peu de preuves, car une grande partie a été érodée sous l'eau, c'est comme essayer de trouver une partie seulement d'une aiguille dans une botte de foin. Ce que nous avons trouvé est une partie remarquable de la preuve et nous sommes maintenant en mesure d'identifier les meilleurs endroits pour trouver des signes de vie préservés.

orkney-englouti.jpg


18 armes de poing en silex avaient déjà été retirés en 2003 de la Mer du Nord, et avaient été identifiés comme néanderthaliens sans datation précise...

Yves Herbo - SFH 07-2012

7 commentaires:

  1. Vos "scoops" sont tirés d'autres sites (qui les publient bien avant vous). Il en est de même pour l'inspiration de certains articles...
    Il est dommage que, par peur de la concurrence ou par opportunisme, vous n'y fassiez pas référence.

    RépondreSupprimer
  2. Je crois que vous n'avez pas compris du tout (ou pas vu) l'objectif de ce site (qui n'est qu'un miroir du site Sciences, Fictions, Histoires) : il ne s'agit pas de faire du scoop ou autre mais de réunir des informations sur différents sujets (avec si possible des sources scientifiques ou en nombres), qui ne sont pas obligatoirement connectés dans notre monde scientifico-commercial, mais qui, assemblés de façon plus large (hors de leur spécialité hermétique), peuvent apporter de nouvelles idées et solutions, théories... je suis auteur avant tout et j'agis souvent à l'instinct et "au hasard" : si je faits une recherche sur les pyramides chinoises par exemple, je ne cherche pas le scoop ou même le dernier article sorti : si l'info intéressante remonte à 2009, elle apparaîtra ici... et il est curieux de dire que je ne faits pas de références car (et même ici dans cet article où vous dites ça !), il y a toujours les sources des articles relayés (et non "détourné" ou autre (ça c'est votre préjugé qui parle sans savoir !)... je lutte personnellement contre l'idée même de concurrence entre humains : d'après mon expérience personnelle, c'est ce qui pousse à la notion de supériorité et donc origine de conflits obligatoirement...
    Mon seul opportunisme est de vouloir aider et contribuer : ces sites n'ont pas de pubs qui lui rapportent (si vous croyez que les clics Google rapportent + de quelques centimes d'euros par mois, vous êtes vraiment plein de préjugés et ne connaissez pas la réalité ;) )...

    Votre commentaire un très bon exemple des propos d'une personne qui "sait" à l'avance ce que pensent et font les gens, qui affirment des choses sans regarder vraiment la réalité mais son propre esprit qui "décide" de la réalité pour les autres... Malheureusement, beaucoup de personnes ont un tel état d'esprit très négatif qui ne "voit" que le mal ou une raison quelconque aux choses, bien souvent matérialiste. Je pense que ces personnes sont parmi celles qui retardent le plus l'évolution humaine = ils ne voient et ne comprennent que des objectifs ou des raisons matérielles, ils refusent le free, le don de soi et la notion d'universalité (ce n'est que mon avis).

    Merci pour ce commentaire : c'est un bon échantillon d'une certaine mentalité du genre humain hérité du système commercial actuel et permet d'étalonner en partie son évolution.

    RépondreSupprimer
  3. Et vous êtes du genre donneur de leçon en plus. Votre longue ré(d)action démontre bien que ce que j'avance vous a touché personnellement.
    Etant webmaster d'un site d'information alternative, j'étais simplement contrarié que vous ne fassiez pas référence honnêtement à vos sources d'inspiration, mis à part vos quelques sites "partenaires".
    Quant au matérialisme et aux préjugés, votre réponse en dénote une bonne couche, qu'effectivement, vous tentez de voiler.
    Le système commercial et la société actuelle, je les dénonce moi-même sur mon site en rédigeant personnellement mes articles, en citant les sources et les intermédiaires et le tout dans un esprit de partage total (pas de pub google ou autre, pas d'incitation au don,...) en dehors de mes heures de travail. Alors ton discours sur le matérialisme et l'évolution humaine (dont tu n'as pas compris grand chose apparemment), garde-le pour ton prochain "roman", il parait que c'est vendeur.

    RépondreSupprimer
  4. Très amusant pour un donneur de leçon anonyme qui imagine beaucoup de chose :) bien sûr que je suis touché personnellement, comme tout un chacun quand il sait que c'est faux ! Mes sources d'inspiration ? quelle idiotie de demander ce genre de chose ! elles sont venues toutes seules quand j'ai vu un objet anormal alors que j'étais enfant, puis j'ai lu beaucoup dès mes 10 ans, enquêté un peu moi-même sur le phénomène et expérimenté aussi après certaines techniques de méditations et esotéristes, par curiosité principalement et par incitations, passions personnelles... Mes sources d'inspiration ? je ferme souvent les yeux devant une page blanche, en attente d'une idée ou de la suite d'un texte... j'ai des milliers d'inspirations de plein d'auteurs et j'ai l'impression parfois de voir des connexions et de pouvoir les écrire... et vous ? à part critiquer les autres sans preuves et anonymement, qu'apportez-vous et que partagez-vous avec les autres, gratuitement (tout comme moi)... votre travail et des articles ? c'est bien ! et ça doit vous rendre jaloux ? Moi je travaille à relayer les infos intéressantes qui passent inaperçues complètement (dont peut-être les vôtres que personnes ne connaît), à écrire quelques articles moi-même sur les mêmes données (que je sais importantes de part mes convictions personnelles) et aussi à écrire de la fiction, parce que ça me plaît aussi et que je ne vis que de ça ! Et oui monsieur le riche travailleur, moi je suis un artiste qui ne vit que des clics Google, dons et maigres ventes de mon unique roman (je n'ai pas accepté l'édition du deuxième par la même maison d'édition...)... et pour finir, je cite absolument toutes mes sources où l'endroit où j'ai pris les données - bien souvent il est vrai des sites partenaires qui font la même chose avec mes articles ! Je me détache du matérialisme depuis 10 ans, mais j'ai aussi quelques responsabilités (peut-être pas vous !)... vous n'avez vraiment rien compris au mot évolution vu vos propos agressifs et anonymes ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ps : mais si j'ai oublié 1 lien ou 1 citation quelque part, il me semble qu'il est aussi plus poli et normal de le signaler plutôt que de venir accuser ou dénoncer ^^ C'est votre démarche qui est plutôt "préhistorique" et manque d'évolution... :)

      Supprimer
  5. Heuh... C'est quoi cette guéguerre ?

    L'intéressant se trouve dans les images. Et peu importe qu'elles viennent de 35 sites différents. Par contre, il faudra bien un jour que les personnes intéréssées par ce sujet (atlante, et plus largement : toutes les grandes civilisations qui nous précèdent) se réunissent pour vérifier, collecter, voire aller sur place, etc.

    Le nouvel-âge attend ses lettres de noblesse.

    soliris@hotmail.com

    RépondreSupprimer
  6. Il y a des idiots sans cerveau partout : il s'agit ici d'un exemple flagrant d'une personne qui juge les autres sans rien savoir d'eux et conclue à des choses qui proviennent de son seul cerveau malade... à croire que tout le monde cherche absolument le "scoop", de l'argent ou quoi que ce soit d'autre que juste informer et donner aux autres... c'est évidemment une personne qui ne pense qu'à ses propres "dires" et "scoop" et surtout... argent..., c'est à dire que des choses matérialistes et intéressées et des soit-disant heures de travail (qui ne sont pas reconnues comme telle dans notre société ^^)... cette personne est jalouse à l'évidence du monde entier, haineuse et revendique sa stupidité en plus...

    RépondreSupprimer

Ne pas hésiter à commenter, donner votre avis, faire part de votre propre expérience...