vendredi 9 septembre 2016

Civilisations disparues - vidéos 1

Civilisations disparues - vidéos 1



catal-huyuk-stele-bateau-noe.jpg

étonnante stèle trouvée à Catal Hoyuk, - 9000 ans minimum... cette ville, l'une des plus anciennes du monde, située en Anatolie, détient les premiers mystères de l'Humanité, y compris cette stèle que je pourrai bien interprêter moi-même comme étant la représentation du fondateur de la ville... Noé lui-même, dans son Arche, le tout formant la toute première croix, qui sera reprise et déformée par divers cultes par la suite...



Voilà une série de vidéos en français ou en Version Originale sous-titrée en français qui concernent l'un de mes principaux sujets récurrent, et qui constituent déjà de nombreux articles parmis les 2000 présents sur ce site : les Civilisations disparues...

Les écrits sont nécessaires et même agréables pour mieux mémoriser, refléchir et discuter de tels sujets, mais il faut bien dire que les photographies et les vidéos apportent un + non négligeable, la vision étant largement complémentaire aux images générées par nos cerveaux à travers les écrits...

Certains de ces documentaires appuient parfois des affirmations (pas toujours prouvées en fait ou encore largement discutées) sur certaines explications ou interprétations d'auteurs divers. Je n'appuie pas toujours ces affirmations, préférant encore le point d'interrogation et le questionnement aux fausses certitudes, mais ces documentaires ont tout de même l'avantage de montrer les paysages, les artéfacts découverts et de proposer des idées alternatives à celles d'une science officielle trop facilement portée à se défausser sur des religions mal comprises, des poteries pas obligatoirement fabriquées sur les lieux (mais pillées ailleurs par exemple) ou elle-même à interpréter et affirmer des choses sans beaucoup de preuves !

















Conférence donnée en mars 2014 par Graham Hancock à Alternatives London - Saint James’s Church - Piccadilly.

Traduction de Jean Joseph Charlier.

Les différents lieux visités :

Ur

Edfou

Mohenjo-daro 

Harrapa

Dhola Vira

Dwarka

Golfe de Cambay

Kanyakumari

Rameswaram

Poompuhar et Mahabalipuram

Tiruvanamalaï

Sukuh

Gunung Padang

Nan Madol

Borobudur

Gizeh

Ponape

Angkor Wat

Alexandrie

Gobekli Tepe

Mnajdra

Bimini

Paracas

Nazca

Saqsaywaman

Naupa Huaca

Cusco

Tiahuanaco

Cutimbo

île de Pâques

La Venta - Mexico

Oaxaca




Les vestiges de Teotihuacán, au centre du Mexique, demeurent l'une des plus grandes énigmes de l'archéologie. Découverte par les Aztèques au XIVe siècle, la métropole mésoaméricaine, où s'élevaient pyramides, temples et bâtiments à plusieurs étages, était depuis longtemps abandonnée. Sa perfection est telle que les Aztèques la nommèrent "cité des dieux". Selon les historiens, cette ville de 200 000 habitants aurait été fondée par des populations ayant fui par dizaines de milliers une éruption du volcan Popocatépetl.

Mais quels étaient les dirigeants de cette nouvelle civilisation qui, à la différence des Mayas, ne laissa pas de trace écrite ? Pourquoi ce peuple disparut-il mystérieusement vers le VIIe siècle ? Des découvertes archéologiques récentes - notamment un passage souterrain sous la pyramide principale de la ville - livrent de passionnants éclairages sur cette civilisation perdue. Ce documentaire exceptionnel suit les archéologues dans leur exploration des galeries souterraines, qui recèlent des secrets vieux de mille huit cents ans.




L’une des plus mystérieuses civilisations est sans doute celle de l’Indus, découverte seulement vers 1920. Considérée comme l’un des fleuves les plus puissants du monde, l’Indus développe un débit annuel deux fois supérieur au Nil et trois fois supérieur à ceux de l’Euphrate et du Tigre. Son trajet impressionnant permettra le développement d’une voie de communication fluviale considérable et en même temps l’ascension d’une civilisation prospère, celle des Harappéens. Quelle fut l’histoire de cette civilisation récemment découverte et quelle explication peut-on donner à son déclin ?

A travers les fouilles de deux gigantesques citées, Mohenjo-Daro et Dholariva, le documentaire montre la vénération des habitants pour l'eau. Le plan de Dholariva, en particulier, a été conçu pour recevoir l'eau issue des crues dévastatrices dans seize gigantesques réservoirs situés autour de la ville, constituant ainsi un véritable exploit technique. Les habitants cultivaient principalement le blé et l'orge, les artisans étaient maîtres dans le travail du bois et de la cornaline.









FIN Civilisations disparues - vidéos 1



Yves Herbo, Sciences et Fictions et Histoireshttp://herboyves.blogspot.fr/, 04, 09-09-2016

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ne pas hésiter à commenter, donner votre avis, faire part de votre propre expérience...