vendredi 28 décembre 2018

Une nouvelle planète naine découverte autour du soleil

Une nouvelle planète naine découverte autour du soleil


Farout decouverte


Décidément, les chasseurs de la fameuse planète X, qui scrutent le ciel depuis de nombreuses années, à l'aide de matériels de plus en plus sophistiqués, sans encore être tombé sur la fameuse planète massive envisagée, amènent tout de même de nouvelles découvertes à la connaissance humaine de notre système solaire. En effet, après la découverte en octobre 2015 de la mini planète "The Goblin", dont l'orbite confirmée en octobre 2018, correspond aux simulations tenant compte de l'existence de la planète X, c'est une nouvelle mini planète qui vient d'être découverte en novembre et confirmée depuis. Et il s'agit pour l'instant du plus lointain astre tournant autour du Soleil, et il est également dans le même plan que les autres mini planètes découvertes précédemment, même s'il faudra probablement attendre des années afin de connaître son orbite. En effet, l'astre est tellement loin qu'il doit tourner autour du soleil très très lentement, son année étant estimée à 1000 ans terrestres. On parle en fait de 120 unités astronomiques (UA), selon les premières observations, c'est-à-dire 120 fois plus loin du Soleil que la Terre - et 3,5 fois la distance avec Pluton. En gros, l'astre se promène à 18 milliards de kilomètres de notre étoile.

Farout decouverte 1

La découverte de la planète naine et de son mouvement entre deux photographies 1 heure entre les deux photos... Movie using the two discovery images of 2018 VG18 "Farout". Credit Scott S. Sheppard/David Tholen.


Avec un diamètre d'environ 500 km (une circonférence d'environ 1500 km donc), l'astre est probablement sphérique et sa couleur rose la fait envisager comme entièrement glacé. Voir ci-dessous pour quelques autres données :


Son nom dans le catalogue des astres est  2018 VG18 alias « Farout ». Découvert le 10 novembre 2018 avec le télescope japonais Subaru, sur le Mauna Kea à Hawaï, l'objet a été vu et confirmé la semaine suivante par le télescope Magellan.


2018 vg18 orbit distance to scale 

Solar System distances to scale showing the newly discovered 2018 VG18, nicknamed "Farout," compared to other known Solar System objects. Illustration by Roberto Molar Candanosa and Scott S. Sheppard is courtesy of the Carnegie Institution for Science. (vous pouvez agrandir)


Ses découvreurs ne sont autres que Scott Sheppard, de Carnegie, David Tholen, de l'université d'Hawaï et Chad Trujillo, de l'université de l'Arizona du nord. Tous des spécialistes de la chasse aux objets lointains, dans les confins du Système solaire. Depuis plusieurs années, ils scrutent patiemment les nuits étoilées à la recherche du moindre petit éclat lumineux en mouvement. Déjà découvreurs en octobre 2015 (Confirmée en octobre 2018) de 2015 TG387, dit " The Goblin " (ex V774104), qui s'ajoutait à une famille qui ne cesse de s'agrandir, celle des corps célestes dont l'orbite paraît influencée par la gravité d'un astre assez massif encore inconnu 


Pour savoir si Farout est, elle aussi, sous l'influence de l'hypothétique planète X, les chercheurs ont donc besoin de mieux connaître son orbite autour du Soleil.

« Il faudra quelques années pour déterminer entièrement son orbite, raconte Scott Sheppardmais comme il a été trouvé dans la même région du ciel que les autres objets connus du Système solaire extrême, cela suggère qu'il pourrait avoir le même type d'orbite que la plupart d'entre eux. » Si cela se confirme, l'hypothèse de la présence d'une mystérieuse planète massive dans les régions reculées du Système solaire en sera encore renforcée...

L'existence d'une neuvième planète majeure à la périphérie du système solaire a été proposée pour la première fois par cette même équipe de recherche en 2014 lorsqu'elle a découvert VP113 2012 , surnommé Biden, qui est actuellement proche de 84 UA. 2015 TG387 et 2012 VP113 ne s'approchent jamais assez des planètes géantes du système solaire, telles que Neptune et Jupiter, pour avoir des interactions gravitationnelles significatives avec elles. 

« 2018 VG18 est beaucoup plus lointain et se déplace plus lentement que tout autre objet observé du système solaire. Il faudra donc quelques années pour déterminer entièrement son orbite », a déclaré Sheppard. " Mais il a été trouvé dans le même ciel que les autres objets connus du système solaire extrême, suggérant qu'il pourrait avoir le même type d'orbite que la plupart d'entre eux. Les similarités orbitales montrées par bon nombre des petits corps connus et distants du système solaire ont été le catalyseur de notre affirmation initiale qu'il existe une planète lointaine et massive située à plusieurs centaines d'UA et qui pousse ces objets plus petits. "

" Tout ce que nous savons actuellement sur 2018 VG18, c'est son extrême distance du Soleil, son diamètre approximatif et sa couleur ", a ajouté Tholen. " 2018 VG18 est si éloigné qu'il tourne très lentement en orbite, ce qui prend probablement plus de 1 000 ans de voyage autour du soleil.

" Cette découverte est véritablement une réussite internationale dans la recherche utilisant des télescopes situés à Hawaii et au Chili, exploités par le Japon, ainsi que par un consortium d'institutions de recherche et d'universités aux États-Unis ", a conclu Trujillo. « Avec les nouvelles caméras numériques grand champ installées sur certains des plus grands télescopes du monde, nous explorons enfin les limites de notre système solaire, bien au-delà de Pluton.»


Sources : 






Notons que "Farout" s'ajouterait à la liste des mini planètes du système solaire (diamètre minimum de 500 km) qui comporte déjà Éris, Pluton, Makémaké, Haumea et Cérès si sa taille est confirmée, ainsi d'ailleurs que "The Goblin" dont la taille est toujours estimée à entre 500 et 1000 km de diamètre. Mais l'entrée dans la liste des mini-planètes peut être long : en effet, Sedna a été découverte en 2003, avec un diamètre estimé à entre 1300 km et 1700 km... mais elle n'y est toujours pas. Et, ce qui complique les choses pour le catalogage, c'est que les découvertes de mini planètes se multiplient : Il y a aussi Quaoar,  2007 OR10CharonSednaOrcusVaruna2002 MS4 et Salacie en attente, auxquelles il faut donc ajouter maintenant The Goblin et Farout.... Si on ne compte qu'en "planètes" (grosses et naines), notre système solaire en comporte déjà (et pour l'instant)... 18 planètes !



Pour la progression de la recherche de la planète X ou 9, voici mes articles :













Yves Herbo et traductions, Sciences-Faits-Histoires, 23-12-2018, 28-12-2018









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ne pas hésiter à commenter, donner votre avis, faire part de votre propre expérience...