dimanche 19 août 2012

OVNIs : Les fichiers Manchester révélés par le Ministère de la Défense Britannique

OVNIs : Les fichiers Manchester révélés par le Ministère de la Défense Britannique

manch1.jpg

Les Documents publiés par le Ministère de la Défense listent une foule d'observations d'OVNIS dans le ciel au-dessus de la Grande-Bretagne. Paul Taylor et Susannah Wright ont ouvert les Manchester X-Files ...

Stephen Mera a eu plus que sa part de rencontres rapprochées, et il n'a pas eu besoin d'aller plus loin que son propre jardin dans le Wythenshawe.

" Nous étions assis à l'extérieur, mon partenaire et ses enfants, à regarder des satellites à l'œil nu ", explique Mera. " Tout d'un coup, un objet triangulaire a survolé à une altitude relativement basse, sans aucun bruit de moteur que ce soit. Il était comme un triangle équilatéral avec une lumière au sommet dans chaque coin et une très terne stroboscopique rouge fixe dans le centre. Il a traversé dans le ciel très calmement dans une direction nord-est. Nous avons regardé pendant trois ou quatre minutes. "

Cet incident, il y a quatre ans, ce n'était pas la seule fois où Mera a vu quelque chose d'inexpliquée dans le ciel. Par une nuit de Novembre il ya quatre ans, il a repéré un objet qui sautait à travers le ciel. En Avril 2010, par un après-midi ensoleillé, il a vu comme une aile circulaire à 11.000 pieds.

" Vous n'avez pas à aller vers le haut d'une colline au Pays de Galles pour voir quelque chose, " dit-il. " Si vous gardez un oeil sur le ciel suffisamment longtemps, vous verrez des choses. "

Mera sait exactement combien d'entre nous ont « vu les choses ». Il dirige à Manchester l'Association of Paranormal Investigation and Training, il est rédacteur en chef du magazine en ligne Phenomena, et qui avec des conférences ou des études, passe sa vie entière à travailler dans le domaine de l'étrange et inexpliqué.

l'Association de Mera enquête sur des centaines de rapports d'ovnis chaque année dans le seul nord-ouest.
La grande majorité se révélent être des avions, ballons, lanternes chinoises, bizarreries astronomiques ou météorologiques, même une volée d'oiseaux ou un essaim d'abeilles. Mais dans certains cas, quelques dizaines, il n'y a pas d'explication évidente.

" Il ya certainement des choses qui volent autour qui n'ont pas les caractéristiques des aéronefs connus, tels que des appendices des ailes, les moteurs, les sonorités, feux de navigation », explique Mera. « Ces choses sont vraies. Cependant, la grande question est de savoir si elles sont « nôtres » ou non."

Mera - qui a déjà travaillé pour l'OTAN en tant que directeur des télécommunications, et ainsi signé la Loi sur les secrets officiels - est convaincu que l'armée a des vaisseaux incroyablement avancés qui peuventt expliquer certaines de ces observations d'OVNI.

Cela dit, il croit en des visites extra-terrestres - « Il est tant de preuves dans les écritures anciennes, des peintures de 3000 ans BC, qui montrent clairement des objets dans le ciel ", dit-il - et il est certain que les autorités ne nous disent pas tout ce qu'ils savent sur la question. Mera est même suspect de l'information abondante sur les observations d'ovnis libérée récemment par le ministère de la Défense aux Archives nationales.

" Le ministère de la Défense publie cette documentation pour le public parce qu'ils veulent être vus comme étant transparent, mais ils sont loin de l'être », dit Méra, âgé de 45 ans. " Ils n'ont pas relâché les bonnes choses, et je le sais parce que ma propre documentation que je leur ai fournie n'a pas été libérée. Par exemple, il y avait un incident énorme qui a eu lieu en Février 1998, impliquant trois policiers qui ont vu cet objet triangulaire dans le ciel au-dessus de Stretford, et l'a rapportée comme un OVNI.

" Le ministère de la Défense a obtenu toutes ces informations et a essayé de faire hush-hush. Des Agents ont même visité les policiers pour les faire taire. "

Mera s'interroge même si les gouvernements peuvent être impliqués dans une longue campagne de goutte-à-goutte pour alimenter les populations des informations sur les ovnis et les extra-terrestres, pour s'assurer qu'il n'y ait pas de panique de masse quand on ne se retrouvera face à face avec les aliens.

Mais il prétend être, par nature, un sceptique.

" Je viens d'une formation scientifique. Je me suis intéressé à la psychologie et à la sociologie en cherchant à rationaliser les événements et les expériences des gens », dit-il.

" Ce qui a cessé de faire de moi un sceptique a été un certain nombre de choses que j'avais entendu, les gens que j'avais rencontré, les gens qui m'ont assuré, il y avait certaines choses qui volent autour et qui n'étaient pas de l'aviation civile ou militaire normale, et puis juste être au bon endroit, au bon moment, et de voir quelque chose que je ne pouvais pas identifier. "

Mera-manchufo.jpg

Observations locales : le cas étrange des pilotes de British Airways et le «mystère» des visiteurs qui survolaient les Pennines

C'était juste avant 19 heures par une nuit sombre Janvier, en 1995 et un avion de British Airways était à l'approche de l'aéroport de Manchester.

Le Boeing 737 effectuait un vol entre Milan avec 60 personnes à bord, et se trouvait à 4000 pieds au-dessus des Pennines, à environ neuf miles de sa destination quand un objet sombre apparut à l'avant et a volé vers le bas de son côté droit à haute vitesse.

La surprise et la proximité de l'objet a conduit les deux pilotes à dévier de leur cap. L'objet n'était pas apparu sur le radar et il n'y avait aucun bruit ni de turbulence perçue. Le capitaine Roger Willis et le premier officier Mark Stuart étaient dans le cockpit. Ceci est une transcription de leur conversation avec la tour contrôle du trafic aérien de Manchester Airport :

Boeing737 : "Nous avons juste eu quelque chose qui est descendu du côté droit au-dessus de nous très rapidement."
Aéroport de Manchester : " Eh bien il n'y a rien de vu sur le radar. Était-ce un avion ? "
B737 : "Elle avait des lumières, il est allé sur le côté droit très vite."
MA : « Et par-dessus vous ? "
B737 : " Juste un peu au-dessus de nous, ouais "
MA : " Gardez un œil sur quelque chose que je ne vois pas du tout à l'heure actuelle, oui, il doit avoir été très rapide ou être descendu très rapidement après que vous l'ayez passé, je pense."

Bien qu'il faisait sombre, la visibilité était de plus de six miles, et il y avait de forts vents.

L'équipage n'a pas signalé immédiatement la rencontre rapprochée, de peur d'être ridiculisés par leurs collègues. Quand ils ont fait le signalement, une enquête a été organisée par la Civil Aviation Authority (CAA).

Willis et Stuart croyait que l'objet était de forme triangulaire, plus grand qu'un avion léger et peut-être eu une raie foncée vers le bas de son côté. Il n'a fait aucune tentative pour dévier de sa trajectoire, en dépit de sa proximité avec l'avion, mais les pilotes avaient des idées différentes quant à la façon dont il était allumé. Le Capt Willis pensait qu'il avait un certain nombre de petites lumières, comme un arbre de Noël, tandis que le premier officier Stuart pensait qu'il avait été éclairé par les phares d'atterrissage de l'avion.

Tous deux, cependant, ont convenu que ce qu'ils avaient vu était un objet solide et non un phénomène météorologique, ballon, ou des avions furtifs, dont ils avaient l'expérience de voir.

La CAA a examiné diverses explications. Il n'y avait pas d'activité militaire dans la région à l'époque, et tout autre vaisseau de commerce fonctionnant, artisanal ou ULM aurait été hautement improbable qu'il soit en l'air étant donné l'obscurité, la position sur les collines et les vents.

La CAA a conclu que « l'incident reste donc en suspens ».

Il est l'un des nombreux à être mentionné dans le communiqué de fichiers des Archives nationales des rapports détenus par le ministère de la Défense (MoD).

Des milliers de pages de documents d'observations détaillées inexpliquées sur plusieurs dizaines d'années.

Ceux sur les personnes de Greater Manchester comprennent une lumière brillante et un objet gris adjacent sur Pendleton en 1997, une boule rougeoyante vu de Oldham en 1996, un feu blanc qui a arrêté et a agi rapidement sur Longsight dans la même année, et un phénomène intermittent obscur et la lumineux pouvant aller jusqu'à un rayon de 15 miles au-dessus Prestwich, également en 1996.

En 1986, les agents de police du Grand Manchester voyageant à West Yorkshire sur une route de landes ont rapporté avoir vu un objet rond à l'horizon émettant une lumière intermittente jaune / rouge. Elle est restée visible pendant 20 minutes.

Le ministère de la Défense a commencé à étudier d'étranges observations aéroportées en 1950 lorsque le gouvernement a créé le Groupe de travail Flying Saucer (PTQF).

Ce fut pendant la guerre froide, un moment d'extrême tension avec la Russie, et quand le Royaume-Uni a développé son système de radar.

Même le regretté Lord Mountbatten, l'oncle grand favori du prince Charles, croyait que la Terre avait été visitée par des extraterrestres...


Traduit par Yves Herbo SFH 08-2012

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ne pas hésiter à commenter, donner votre avis, faire part de votre propre expérience...