Pérou : une pierre d'Ica sur une photo de Uhle de 1901 ?

Pérou : une pierre d'Ica sur une photo de Uhle de 1901 ?

Uhle 1901 ica mini

Travaillant sur un long article consacré aux fameux géoglyphes et lignes de Nasca, le hasard m'a fait découvrir d'anciens articles consacrés aux recherches archéologiques dans la région, et entre autres quelques-uns consacrés aux travaux de l'archéologue allemand Max Uhle (de son nom complet  Friedrich Maximilian Uhle Lorenz, (né le 25 mars 1856, décédé le 11 mai 1944), considéré comme le père de l'archéologie péruvienne, avec Julio Tello. Et c'est encore par hasard qu'en traduisant rapidement certains articles et en regardant les photos jointes, je suis tombé sur certaines réalités affichées dans ces articles... 











Attention, je n'affirme rien, comme toujours, mais j'informe et je pose des questions sur des sujets qui m'intéressent ou des découvertes (ou des affirmations de découvertes par des scientifiques ou non) qui peuvent éclairer certains sujets abordés ailleurs, et qui peuvent aider à compléter une compilation de données. Le fait est que plusieurs auteurs ont affirmé par exemple qu'aucun "grand archéologue" ayant pratiqué des fouilles dans la région d'Ica ou Nasca n'avait annoncé avoir trouvé de pierre d'Ica (oui, on parle bien de ces galets d'andésite dont j'ai déjà fait un long article ici : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/perou-les-pierres-d-ica-historique-complet.html)... tout en niant donc la "grandeur" de certains archéologues péruviens plus modestes, qui ont eux affirmés en avoir trouvé, et l'ont publié pourtant...

Et bien, en regardant ces articles, on s'aperçoit que ces déclarations ne sont pas obligatoirement très fondées... tout simplement parce que ces grands archéologues, dont Max Uhle, j'en ai trouvé la preuve ici, n'ont pas publié toutes leurs découvertes, ni photos ! (et j'en profite pour rappeler aussi à certains que l'ethnologue américain Alfred Louis Kroeber, n'a jamais tout publié sur son expédition à Nasca en 1926, puisque ses photos et notes n'ont été publiées qu'après sa mort, et vers la fin du 20ème siècle : en fait, il fut le premier à prendre les lignes de Nazca en photo et à en parler, puisque le livre The archaeology and pottery of Nazca, Peru : Alfred L. Kroeber's 1926 expedition /​ Alfred L. Kroeber and Donald Collier qui lui est consacré en parle au chapitre 3 et montre des photos des lignes de 1926.)...

Voici tout d'abord un lien menant à un site qui propose à la vente un long document daté de 1967 (longtemps déjà donc après la mort de Mr Uhle) sur des figurines découvertes par Max Uhle en 1901... et qui, c'est bien mentionné, n'ont jamais fait l'objet d'une publication (ni études ou répertoire !) avant !! Je m'élève bien sûr au passage sur la vente de tels articles scientifiques, qui révèlent une réelle mise à l'écart d'une partie de la population du monde, une anti-démocratie de fait, empêchant l'accès à la culture d'une grande partie de la population désargentée, et accentuant de fait un certain obscurantisme, tout en expliquant la lenteur des progrès et de l'évolution spirituelle de l'humanité...


Ce simple document prouve qu'il est stupide d'affirmer comme certains auteurs (voir sur wikipedia par exemple au sujet des pierres d'Ica les affirmations qui y sont reportées... et qu'une seule phrase mentionne une découverte dans une tombe par un archéologue ! : c'est en fait une certaine manipulation de la réalité et des procédés dignes de l'inquisition...) que les pierres d'Ica sont obligatoirement fausses, puisqu'aucun "grand archéologue" n'en a parlé... Comme quoi la preuve de l’absence n'est pas obligatoirement une absence de preuves...

Mais ce n'est pas ce document qui a éveillé mon attention, car inutile de vous dire que j'avais passé beaucoup de temps sur cet article consacré aux pierre d'Ica (en ne cherchant pas à appuyer d'ailleurs un "bord" ou un "autre" sur le sujet) et à examiner ces fameuses pierres...

C'est ce document qui est venu à mon attention, un grand hommage envers Max Uhle et ses recherches, avec une bonne chronologie de sa vie et quelques photos de ses découvertes mal connues... dont cette fameuse photo datée de 1901, prise lors des fouilles proches de Ica, à Ocucaje, comme c'est mentionné dans le document visible et téléchargeable en ligne (je vous conseille de faire comme moi et de le sauvegarder) :


Et d'après une observation attentive de cette photo, ainsi qu'un agrandissement et des filtrages via paintshop (que je ne montrerai pas pour ne pas être accusé moi-même de fabrication de faux : vous n'avez qu'à le faire vous-même avec les outils qui vous conviennent !), je pense très sérieusement que nous avons ici, très probablement, une preuve supplémentaire de l'existence de pierres d'Ica découvertes bien avant cette histoire du musée de Mr Cabrera et la probable fabrication par la suite (comme c'est le cas pour certaines fausses momies et fausses céramiques assez facilement identifiables par les spécialistes !) de certains faux par les huaqueros locaux... En tout cas, la question est posée et reste ouverte...

Uhle 1901 ica1
La photographie originale de Max Uhle de 1901, visible dans le document au-dessus, avec une flèche pour montrer le galet en haut à gauche. Notez qu'il y a un petit trou juste au centre de la photo pouvant indiquer l'endroit d'où le galet a été retiré... à droite, on distingue plusieurs petites figurines nascas... (vous pouvez cliquer sur la photo pour l'agrandir). En bas de l'article, il est juste question des deux poteries visibles sur la photo, dont une pas encore tout à fait dégagée...

Uhle 1901 ica2

Un agrandissement de la photo de Max Uhle de 1901, montrant un peu mieux le galet, qui apparaît bien gravé comme une pierre d'Ica (vous pouvez cliquer sur la photo pour l'agrandir encore un peu). Notons que Mr Uhle était surtout un collectionneur de poteries et le fait qu'il n'ait même pas réellement étudié et publié sur les figurines trouvées confirme ce fait...

En fait, Mr Max Uhle était un grand archéologue allemand mais qui a été longtemps obsédé par découvrir les origines des merveilleuses céramiques qu'il a acheté aux huaqueros entre 1880 et 1901... date à laquelle il a enfin découvert le lieu longtemps caché par les pilleurs de tombes et où il a pu effectuer lui-même des fouilles dans les cimetières du mystérieux peuple auquel on a attribué par défaut (on n'a jamais su comme ils s'appelaient eux-mêmes) le nom de Nasca, car découvert à proximité de cette ville principale de la région...

Notons aussi que toutes les pierres d'Ica trouvées au fil du temps (car elles ne sont pas toutes fabriquées, même si certaines bien sûr le sont encore, et il y a un film assez récent montrant l'extraction de plusieurs d'entre elles en direct) ne sont pas "rondes" ou "ovales" : certaines sont assez plates, comme ici :

Museo antonini piedra de ica

Ces Pierres trouvées dans la région d'Ica sont considérées comme authentiques par les péruviens et visibles au Museo Antonini


Commentaires