dimanche 21 mai 2017

Des scientifiques confirment qu'un bracelet a 40000 ans

Des scientifiques confirment l'ancienneté d'un bracelet à plus de 40000 ans


Bracelet denisovien mini


Découvert dans la région de l'Altaï en Sibérie en 2008, plus précisément dans la fameuse grotte de Denisova, un bracelet a été analysé très longuement et de façon très détaillée par les experts russes, qui acceptent maintenant que son âge remarquable soit correct : plus de 40.000 ans.

Il est intrinsèquement fabriqué avec de la pierre verte polie et est supposé avoir orné une femme ou un enfant très important dans des occasions spéciales. Cet objet façonné est maintenant considéré comme le plus ancien bracelet en pierre du monde... De nouvelles images montrent cette bijouterie ancienne dans sa pleine gloire, avec les scientifiques qui ont conclu qu'elle était faite par des hominidés préhistoriques, (pas de preuves qu'ils aient fait partie de nos ancêtres), les Denisoviens, et leur montre qu'ils étaient beaucoup plus avancés qu'imaginé.

Bracelet denisovien1

Made of chlorite, the bracelet was found in the same layer as the remains of some of the prehistoric people and is thought to belong to them. Pictures: Anatoly Derevyanko and Mikhail Shunkov


« Le bracelet est étonnant - en plein soleil, il reflète les rayons du soleil, la nuit sous le feu, il jette une profonde nuance de vert », a déclaré Anatoly Derevyanko, directeur de l'Institut d'archéologie et d'ethnographie de Novosibirsk, partie de la branche sibérienne de L'Académie des sciences de Russie. « Il est peu probable qu'il ait été utilisé comme une bijouterie quotidienne. Je crois que ce bracelet magnifique et très fragile n'a été porté que pour des moments exceptionnels ".



Bracelet denisovien11

The entrance to the Denisova cave - Picture: The Siberian Times



Le bracelet a été trouvé à l'intérieur de la célèbre grotte de Denisova, dans les montagnes de l'Altaï, réputée pour ses découvertes paléontologiques datant des Denisoviens, connus sous le nom d'Homo altaiensis, une espèce éteinte d'êtres génétiquement distincts des Néanderthaliens et des humains modernes.



Bracelet denisovien3

New pictures show this ancient piece of jewellery in its full glory with scientists concluding it was made by our prehistoric human ancestors. Pictures: Vera Salnitskaya


Fabriqué en chlorite, le bracelet a été trouvé dans la même couche que les restes de certaines personnes préhistoriques et est censé leur appartenir.

Ce qui a rendu la découverte particulièrement frappante, c'est que la technologie de fabrication est plus commune à une période beaucoup plus tardive, comme l'ère néolithique. En effet, il n'est pas encore clair comment les Denisovans auraient pu faire du bracelet avec une telle compétence.



Bracelet denisovien4

Traces of the use of drilling with an implement on the bracelet from Denisova Cave - Picture: Anatoly Derevyanko and Mikhail Shunkov



Dans le magazine Novosibirsk, Science First Hand, le Dr Derevyanko a déclaré: « On a trouvé deux fragments du bracelet d'une largeur de 2,7 cm et une épaisseur de 0,9 cm. Le diamètre estimé de la découverte était de 7 cm. Près de l'une des fissures était un trou percé d'un diamètre d'environ 0,8 cm. En les étudiant, les scientifiques ont découvert que la vitesse de rotation de la perceuse était plutôt élevée, des fluctuations minimes, et qu'il y avait eu un forage appliqué avec une technologie d'outil qui est commune pour des temps plus récents.



Bracelet denisovien5

Polished stone bracelet of Neolithic era - Picture : Vera Salnitskaya


« Cette ancienne maîtrise était qualifiée d'être des techniques précédemment considérées comme non caractéristiques de l'ère paléolithique, telles que le forage avec un outil, le rasage de type rape de pierre, le broyage et le polissage avec un cuir et des peaux de divers degrés de tannage ".

La chlorite n'a pas été trouvée à proximité de la grotte et on pense qu'elle est venue d'une distance d'au moins 200 km, montrant à quel point le matériel était important à l'époque.



Bracelet denisovien8


Bracelet denisovien9

The traces of reparation on the cracks. Bracelet had suffered damage, including visible scratches and bumps. Pictures: Anatoly Derevyanko and Mikhail Shunkov


Le Dr Derevyanko a déclaré que le bracelet avait subi des dégâts, y compris des rayures et des bosses visibles, bien qu'il semblât que certaines des rayures aient été causées par l'ensablement des lieux. Les experts croient également que le bijou avait d'autres ornements pour le rendre plus beau.



Bracelet denisovien7

General reconstruction of the view of the bracelet and compraison with the moders bracelet. Pictures: Anatoly Derevyanko and Mikhail Shunkov, Anastasia Abdulmanova


" À côté du trou, sur la surface extérieure du bracelet, on peut voir clairement une zone polie limitée de contact intensif avec de la matière organique souple ", a déclaré le docteur Derevyanko. " Les scientifiques ont suggéré que c'était une sangle de cuir avec un petit anneau, et cet anneau était assez lourd. L'emplacement de la section polie a permis d'identifier le «haut» et le «bas» du bracelet et d'établir qu'il était porté à droite ".

Situé à côté de la rivière Anuy, à environ 150 km au sud de Barnaul, la grotte Denisova est une attraction touristique populaire, à cause de son importance paléontologique. Au cours des années, un certain nombre de restes ont été trouvés là, y compris certains animaux éteints comme le mammouth laineux. En preuve totale, 66 types différents de mammifères ont été découverts à l'intérieur et 50 espèces d'oiseaux.



Bracelet denisovien12

Denisova cave and the archaeological excavations inside. Pictures: The Siberian Times



La découverte la plus excitante a été les restes des Denisoviens, une espèce d'hominidés anciens datant de 600 000 ans et différente des Neanderthaliens et des hommes modernes.

En 2000, une dent d'un jeune adulte a été trouvée dans la grotte et en 2008, lorsque le bracelet a été retrouvé, les archéologues ont découvert aussi l'os du doigt d'un hominidé juvénile Denisovien, qu'ils ont baptisé « femme X ». Un examen plus approfondi du site a révélé que d'autres artefacts remontaient à 125 000 ans.

Le directeur adjoint de l'institut, Mikhail Shunkov, a suggéré que la découverte indique que les Denisoviens - bien que maintenant éteints - étaient plus avancés que les (premiers) Homo sapiens et les Néanderthaliens.

« Dans la même couche, où nous avons trouvé un os de Denisovien, nous avons trouvé des choses intéressantes; Jusque-là, on croyait que c'était une caractéristique de l'émergence de l'Homo sapiens ", a-t-il déclaré. « Tout d'abord, il y avait des objets symboliques, tels que des bijoux - y compris le bracelet en pierre ainsi qu'un anneau, sculpté en marbre ».

Les détails complets de l'anneau doivent encore être révélés.

« Ces découvertes ont été fabriquées à l'aide de méthodes technologiques - pierre de rape, forage avec un outil, broyage - traditionnellement considérées comme typiques pour un temps plus tardif, et nulle part ailleurs dans le monde, ils ont été utilisés si tôt dans l'ère paléolithique. Au début, nous avons relié les découvertes à une forme progressive d'humain moderne, et maintenant il s'est avéré que c'était fondamentalement faux. Évidemment, ce sont des Denisoviens qui ont fabriqué ces choses. Cela indiquait que « le plus progressif de la triade » (Homo sapiens, Homo Neanderthals et Denisoviens) étaient les Denisoviens qui, selon leurs caractères génétiques et morphologiques, étaient beaucoup plus archaïques que les Néandertaliens et les humains modernes ".

Mais est-ce que ce bracelet à l'apparence moderne aurait-il pu être enterré avec des restes plus anciens ?

Les experts ont examiné cette possibilité, mais l'ont rejeté, en disant qu'ils pensaient que les couches n'étaient pas contaminées par des interférences humaines d'une période ultérieure. Le sol autour du bracelet a également été daté en utilisant une analyse isotopique de l'oxygène.



Bracelet denisovien13

Les photos des statuettes (néolithique) autour de Mme Salnikova sont très intéressantes. Irina Salnikova, head the Museum of History and Culture of the Peoples of Siberia and the Far East in Novosibirsk. Picture: Vera Salnitskaya


Le bracelet unique est maintenant exposé au Musée d'histoire et de culture des peuples de Sibérie et de l'Extrême-Orient à Novossibirsk. Irina Salnikova, qui dirige le musée, dit du bracelet: « J'adore cette découverte. Les compétences de son créateur étaient parfaites. Au début, nous pensons qu'il était fabriqué par des Néandertaliens ou des humains modernes, mais il s'avéra que le maître était Denisovien, du moins à notre avis ".

« Tous les bijoux avaient une signification magique pour les personnes anciennes et même pour nous, mais nous ne remarquons pas toujours cela. Les bracelets et les ornements du cou étaient pour protéger les gens des esprits malins, par exemple. Cet élément, compte tenu de la technologie compliquée et du matériel «importé», appartenait évidemment à une personne hautement classée de cette société. Alors que des bracelets ont été trouvés avant cette découverte, les experts russes disent que c'est la plus ancienne bijouterie connue de ce genre en pierre ". (YH : Ces dernières affirmations ne sont évidemment pas prouvées, ni au sujet d'une signification magique, ni au sujet d'une différence de classe, c'est bien sûr de "l'imagination scientifique" au stade où nous connaissons la culture denisovienne ou même préhistorique... d'autant plus que beaucoup d'archéologues, anthropologues et ethnologues pensent que la différenciation (séparation) de l'être humain en classes sociales différentes n'a été créée que très tardivement, avec et par l'invention de la monnaie d'échange et du commerce...).





Yves Herbo et Traductions, Sciences et Fictions et Histoireshttp://herboyves.blogspot.com/, 20-05-2017








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ne pas hésiter à commenter, donner votre avis, faire part de votre propre expérience...