dimanche 2 juillet 2017

Arménie : Retour sur les Mystères préhistoriques

Arménie : Retour sur les Mystères préhistoriques
 
Karahunj armenie 7500ans petitsetres

Karahunj, Arménie

Un retour en Arménie car j'en ai parlé au moins déjà dans trois articles, lisibles icihttp://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/les-mysteres-de-l-armenie.html

Un autre mystère arménien a été daté de 7500 ans avant le présent au minimum, probablement plus. Il s'agit d'un site mégalithique en cercle assez semblable physiquement que le Stonehenge britannique, sauf qu'il est beaucoup plus ancien, et assez typique de cette civilisation probablement mondiale et inconnue qui a dressé et taillé des pierres, parfois de très grandes dimensions, un peu partout dans le monde entre la fin du pléistocène et la moitié du néolithique ou même les débuts de l'âge du fer selon les régions...

Zorats Karer (qui veut dire Pierres Dressées) est un site archéologique préhistorique connu sous le nom Carahunge, Karahunj ou Qarahunj. Le nom Carahunge dérive de deux mots arméniens : kar (ou qar), qui signifie pierre et hunj, qui signifie son. Le nom Karahunj signifie donc en anglais Talking Stones ou en français les Pierres qui parlent, les Pierres Sonores... ce site très ancien couvre une superficie de 3 hectares et est situé près de la ville de Sisian dans la province de Syunik, souvent appelé le « Stonehenge arménien ». Le site est sur un plateau à 1700 mètres d'altitude et la rivière Dar passe à sa droite dans un canyon. Pour mémoire, l'Arménie et ses origines, ses royaumes premiers sont situés autour du lac Van et près du mont Ararat, le mont ayant accueilli l'Arche de Noé selon les légendes, dont les descendants auraient bâti les premiers villages et cités situés de ces lieux jusqu'en Mésopotamie et l'Indus...



Karahunj megaliths

Karahunj, le grand cercle



Selon de nombreux chercheurs, Zorats Karer pourrait être l'un des observatoires astronomiques le plus ancien dans le monde. Le site a été redécouvert en 1984 par une équipe dirigée par Onik Khnkikyan. Après plusieurs mois de recherche, il a conclu que le site Zorats Karer doit être un observatoire. De plus, avec le temps, les archéologues, les astronomes et les astrophysiciens ont découvert qu'il y a probablement au moins deux autres anciens sites importants pour l'astronomie préhistorique en Arménie : Angeghakot et Metzamor.



Angeghakot legendes Angeghakot tombes



 Angeghakot



Metsamor 041

Metsamor2

Metzamor


En 1994, Zorats Karer a été analysé en détail par le professeur Paris Herouni. Ses expéditions ont révélé beaucoup d'informations fascinantes sur le site. Il a conclu que le monument existe depuis au moins 7500 ans ou plus. Le site comptait 223 menhirs, ayant une taille comprise entre 0,5 et 3 mètres de hauteur et pesant jusqu'à 10 tonnes. Environ 80 des rochers sont dotés d'un trou circulaire, ce qui a conduit les archéologues à conclure qu'il pourrait être un observatoire astronomique. On suppose que 17 de ces menhirs ont servi aux observations du lever et du coucher du Soleil et 14 à ceux de la Lune...



Karahunj megaliths2

Les chercheurs sont à peu près certain que le site avait au moins deux buts: rituels et scientifiques. Ils ont également mesuré la longitude, la latitude et la déviation magnétique du site. Les chercheurs ont également créé une carte topographique de la construction mégalithique monumentale. Ils ont également une collection d'objets astronomiques des plus impressionnants et uniques. Les artefacts trouvés sur le site de Zorats Karer sont maintenant exposés dans un petit musée local. Les chercheurs croient que le site recèle encore de nombreux secrets. En raison du manque de fonds, les travaux d'excavation ne peuvent pas continuer aussi rapidement que le voudraient les archéologues.



Karahunj megaliths3

Les archéologues de l'Université de Munich, en 2000, ont identifié le site comme étant aussi une nécropole datant principalement de l'âge du bronze moyen à l'âge du fer, en trouvant de grandes tombes en pierre de ces périodes dans la région. Ils ont en effet découvert qu'une paroi de roches et un sol compacté (en argile), a été construit autour de la zone des rochers verticaux, reliés à celui-ci pour le renforcer. 



Carahunge

En 2004, le site a été officiellement nommé l'Observatoire Karahunj (Carahunge) par décret parlementaire (n°1095 de la décision du gouvernement, le 29 Juillet, 2004). Il y a eu plusieurs expéditions pour étudier Zorats Karer depuis plusieurs décennies. Les recherches les plus approfondies ont été menées par Paris Herouni et Elma Parsamyan de l'Observatoire Biurakan.



Karahunj megaliths4



Selon Herouni, le site était « un temple avec un grand observatoire et son développement, et aussi une université ».  Il pense que le temple était dédié au dieu du soleil Ari Arménien. Il a fait une enquête sur le site et a dit qu'il avait été fait de 7600 à 4500 ans. Herouni a proposé une hypothèse supplémentaire disant que certaines pierres du monument montraient la plus grande étoile de la constellation du Cygne (Cygnus : Deneb). Une pierre de Gobekli Tepe découvert en Turquie moderne, fouillé par l'archéologue allemand Klaus Schmidt, montre la carte du ciel nocturne (Cygnus), pareillement que le monument de Karahunj, ce que raconte Vachagan Vahradyan comme représentant la même constellation... (YH : ce lien mène à l'article démontrant cette théorie comparative entre Gobleki Tepe en Turquie voisine et Karahunj en Arménie).

Cette théorie arrive à la conclusion étonnante que Gobleki Tepe date de - 18500 ans avant le présent : " À différentes époques de la constellation de Cygnus, on observe différents degrés de corrélation avec l'image de la pierre Vulture (pierre du vautour) à Portasar (Gobleki Tepe). Ainsi, dans nos temps (photo 15.a), la correspondance est en lignes générales et les ailes gauche des deux images forment un grand angle l'une vers l'autre. Il y a 12 000 ans (c'est l'âge de la structure de Portasar selon l'archéologue Schmidt), l'angle devenait considérablement petit (photo 15.b): l'angle s'est approché du zéro il y a 18500 ans (image 15.c.): ceci nous donne un motif de supposer que, à travers les animaux sculptés sur la pierre susmentionnée de Portasar, une partie du ciel étoilé est introduite il y a 18500 ans. Cela correspond au début de l'âge de Scorpio et le scorpion lui-même est représenté au centre de la composition...

Cygnusevolutiontemporelle

Picture 15.a. The Cygnus constellation in 2010

Picture 15.b. The Cygnus constellation 12000 years ago; the age pointed by Schmidt

Picture 16.c. The Cygnus constellation 18500 years ago in the age of Scorpio



En Septembre 2010, l'astrophysicien Mihran Vardanyan de l'Université d'Oxford a dirigé une expédition de la Société Géographique Royale appelée " Etoiles et Pierres 2010 " pour vérifier les résultats ci-dessus, et produire des cartes 3D et une étude archéologique moderne du site. Vardanyan a dit que le site pourrait être le plus ancien observatoire du monde. Il dit que les cercles de pierre sont très controversés, certains chercheurs étant très sceptiques sur l'importance astronomique de Karahunj ou des sites comme Stonehenge en Angleterre. " La signification la plus largement acceptée de la théorie de Qara hunge est qu'il est un ancien cimetière ou nécropole - un endroit pour agir comme un pont entre la terre et le ciel dans le voyage de l'âme cyclique liée à la vie, la mort et la renaissance ".



Carahunge2

" La thèse de la nécropole est certaine, mais après les premières enquêtes sur le cercle central, il est clair que le site a été aligné avec le soleil, très probablement aligné avec la lune et - ce qui est vraiment excitant, peut-être même quelques étoiles ou planètes, en raison de la mise en place de petits trous percés dans les monolithes et dirigés sur l'horizon. Ce sont ces trous qui rendent ce monument mégalithique exceptionnel et unique par rapport à tous les sites européens similaires ". Ce qui est aussi extraordinaire, c'est que la NASA, parmi les 300 nouvelles exoplanètes découvertes... en mentionne une dans la Constellation du Cygne...



Karahunj armenie

Karahunj petroglyphs

Ouktassar petroglyphes armenie

A quelques dizaines de kilomètres de là se trouve les mines de cuivre de Kajaran, considérées comme parmi les plus anciennes au monde... :



Kajaran mine armenie cuivremillenaire 1









Ce document vidéo (malheureusement en russe) nous montre plusieurs sites mégalithiques (y compris un dolmen) ainsi que plusieurs pétroglyphes, dont certains assez mystérieux et difficiles à interpréter :











Yves Herbo et Traductions, Sciences et Fictions et Histoireshttp://herboyves.blogspot.com/, 01-07-2017







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ne pas hésiter à commenter, donner votre avis, faire part de votre propre expérience...